Le 15 octobre dernier la Banque de France divulgue un document de travail faisant état de la réflexion pour l’Etat de recourir à une crypto monnaie qui lui serait propre. 

L’examen des  modalités et des conséquences de l’émission d’une monnaie digitale de banque centrale (MDBC) se révèle encourageant : Un motif d’émission d’une MDBC pourrait être d’abaisser les coûts de transaction grâce à l’utilisation  de la Blockchain. Comme la technologie sous-jacente ne comporte pas de coûts élevés, l’émission d’une MDBC  pourrait aussi discuter le monopole onéreux que les banques classiques en renforçant la concurrence par l’entrée de nouveaux prestataires.

Pour les spécialistes de la Banque de France, en renforçant la concurrence et en permettant des gains de productivité à la fois dans les services de paiements et au-delà (services financiers, commerce de détail,…),  l’émission d’une MDBC représenterait un choc d’offre qui soutiendrait la croissance économique  à court et moyen terme et qui pèserait transitoirement sur les prix. Une manière de dire que cette crypto monnaie d’Etat réduira la ponction des vieilles banques sur la production de la richesse nationale.

En savoir plus :

https://publications.banque-france.fr/monnaie-digitale-de-banque-centrale-une-deux-ou-aucune